Paroisse Estuaire Pays d’Auge / Communauté Notre Dame des Villages

Groupe de prière et de partage : Matinée de prière du samedi 28 avril 2018

 11 personnes présentes (Père BENARD excusé)

Rappel :

Vous êtes appelés à prier chaque trimestre selon un thème particulier.

Il fait l’objet d’un petit texte et d’une prière commune, à prier chaque semaine, le vendredi, dans la tranche horaire de 18 h 30 à 19h. Ensemble afin d’accentuer la portée de la prière.

D’autre part, nous nous réunissons un samedi matin tous les 3 mois pour une matinée de prière : lecture du texte, suivi d’un partage ; temps de prières, avec des intentions pour la maladie, la paix, la famille, le chômage, l’exclusion, la Terre, et des cas personnels selon les demandes. Nous clôturons par un pot de l’amitié.

Le thème trimestriel suivant, sera choisi lors de cette matinée.

Des « boîtes à prières » sont installées dans les Eglises d’Epaignes, Cormeilles et St Pierre de Cormeilles. Vous pouvez y déposer vos intentions de prières, qui seront portées dans le cœur de chacun lors de la matinée de prière suivante. Ces demandes feront aussi l’objet d’une intention particulière lors de la Prière Universelle du dimanche qui suivra la matinée de prière, dans la Communauté. Pour en garder leur intimité, elles ne seront pas proclamées en détail, mais par une phrase résumant celles-ci. »

 

4ème thème : « L’exclusion ».

 

  • Matinée commencée par le « Notre Père ».
  • Texte :

Chacun à son niveau doit s’engager pour la solidarité, lutter contre l’exclusion, être cette épaule sur laquelle l’autre peut déverser son mal être.

C’est à nous de changer le monde et le rendre meilleur pour nos enfants, redonnons de l’espoir et aidons ceux qui sont nés « du mauvais côté de la barrière », donnons-leur des chances de réussite et de croire en eux.

L’exclusion prend différents visages :

Les chômeurs sans participation active au marché du travail. Ils se sentent inutiles, souvent n’arrivent plus à nourrir une famille, à se loger, peuvent devenir S.D.F., dans les cas extrêmes cette exclusion peut mener au suicide.

Les handicapés qui peuvent se retrouver privés de travail, rencontrer des frustrations, des rejets avec les personnes valides.

Les personnes âgées souvent dépassées par toutes les nouvelles technologies. Personnes vulnérables souvent touchées par la maladie et par une dépendance.

Les personnes obèses qui subissent l’exclusion scolaire, professionnelle, sociale Dans nos sociétés occidentales où la minceur est le critère de beauté prédominant, les obèses sont victimes d’une profonde dévalorisation.

Les émigrés, sans-papiers, exclus de notre société parce qu’ils ne possèdent pas de permis de séjour en règle, ils ne peuvent pas travailler et n’ont quasiment aucun droit.

Les personnes nées dans un milieu défavorisé, victimes d’illettrisme et rejetés par des yeux malveillants.

Les jeunes victimes de harcèlement scolaire.

Et toutes les formes d’exclusion qui existent et que nous oublions ici.

  • Partage.

v  Il y a toutes formes d’exclusion, depuis toujours malheureusement et il semble que ce soit difficile d’y remédier.

v  Cela commence à l’école. L’habillement (t’es pas à la mode !), l’aspect physique, la timidité… Un exemple : un garçon n’avait plus de père. Pour la fête des pères, l’instituteur avait fait faire des cadeaux. Un autre élève lui dit : « tu n’as pas de père, tu ne vas rien faire… » L’instituteur n’aurait-il pas dû réagir ?

v  Certains sont mal dans la société actuelle, et éprouvent le besoin de se défouler. Maltraitance d’une autre personne, discrédit sur les réseaux sociaux…

v  Malheureusement certaines exclusions peuvent conduire au suicide.

v  Il semble qu’il y ait souvent un manque d’éducation, de respect.

v  Internet peut être un fléau dans certains cas.

v  Les réseaux sociaux, les téléphones portables aggravent le sentiment de solitude. On ne téléphone plus, on écrit plus, on a plus de discussions réelles. Les personnes (souvent âgées) n’ont plus aucune nouvelle de leur famille s’ils n’ont pas ces nouveaux outils de communication.

v  On se déshumanise avec ces outils précités.

v  Difficile de faire marche arrière.

v  Face à la pauvreté, les gens se renferment sur eux. Il est souvent impossible d’aller les chercher, de les faire sortir de chez eux.

v  Concernant les étrangers ou même les Français à l’aspect « différent », il peut y avoir un regard mauvais envers eux. Un exemple : les auxiliaires de vie. Certains patients ne veulent pas d’une personne noire ou maghrébine.

v  A cet effet des groupes racistes comme « génération identitaire » ou des dirigeants de partis politiques ne font qu’attiser ce genre d’exclusion.

v  En campagne, il est parfois compliqué de s’intégrer. Exemple : arrivée d’une nouvelle maman qui conduit ses enfants à l’école. Personne ne lui adresse la parole.

v  Les personnes obèses doivent payer 2 places en avion. C’est dévalorisant.

v  Et l’Eglise ?...

  • Certains prêtres sont attirés par les gens aisés et s’intéressent moins aux autres.
  • L’exclusion existe également pour les homosexuels, les divorcés-remariés… Cela s’arrange quand même un peu grâce à notre Pape François, mais ce n’est pas dans tous les diocèses.
  • Les groupes pratiquant l’exclusion existent aussi. Les intégristes comme Riposte Catholique. Portent-ils bien leur nom ?

v  Suggestions :

  • En famille et à l’école, il faut agir tôt.
  • Sourire, avoir des mots gentils, dire bonjour dans la rue, aller « au-devant », engager la conversation… C’est juste du « vivre ensemble » et cela peut éviter certains sentiments d’exclusion.
  • Dans le cadre de l’Eglise. Porter la communion à des personnes invalides et rendre visite (les deux ensemble ou séparément), nourrir une conversation.
  • Changer de regard et ne pas se laisser entrainer par ces fameux réseaux sociaux.

 

  • Prière :

Prions le Seigneur pour que chaque être humain ait la joie de se savoir reconnu et accepté comme membre de sa communauté, quelle que soit sa condition particulière.

- Pour que nous soyons de ceux et celles qui s’indignent devant les traitements injustes dont sont victimes trop de femmes, d’hommes et d’enfants, prions.

- Pour qu’aucun système social ou religieux ne justifie l’infériorisation ou la discrimination de l’être humain qui a droit à la dignité, prions.

- Pour que les responsables des institutions abandonnent les pratiques discriminatoires et consentent à faire les changements requis pour que les droits fondamentaux soient respectés, prions.

- Pour que nos communautés chrétiennes soient accueillantes à l’endroit de ceux et celles que la société a tendance à mettre de côté, prions.

Toi, Seigneur et maitre de la vie, accorde-nous d’être et d’agir comme ton Fils, lui qui nous a montré le chemin de la fraternité et de la communion sans frontière.

Qu’à son exemple, nous puissions devenir pour chacun un frère, une sœur qui prend soin de l’autre et l’accompagne dans sa quête d’intégration sociale. Amen

  • Intentions de prière

Pour un monsieur en fin de vie, qui se dégrade de jour en jour. Qu’il parte en paix et pas seul. Il vit seul, c’est son choix, mais ses enfants, viennent le voir chaque Weekend.

Pour l’une de nos amies, très active, de la Communauté, qui est très fatiguée et qui doit se faire opérer bientôt.

Pour une dame de 98 ans, très mal, en état de démence et pour ses enfants pour qui cet état est dur à supporter.

Pour un homme décédé il y a peu et pour son épouse, qui ont eu un courage exceptionnel. Ce couple fait partie d’une association humanitaire.

Pour un couple qui traverse une période difficile.

Pour un jeune qui a du mal à trouver sa voie professionnelle.

Pour une dame atteint de cécité, inhumée jeudi dernier et qui a certainement retrouvée la lumière auprès de Dieu.

Pour un ami de la Communauté, chariton, atteint de cécité et pour son épouse qui doit avoir la force de tout gérer.

Pour tous nos défunts.

  • Intentions déposées dans les « boîtes à Prière »

    Aucune intention de prière déposée dans les « boîtes à prières » de Cormeilles, St Pierre de Cormeilles et Epaignes. Il faudra relancer cet appel.

Pour ces intentions, nous prions la Vierge Marie avec un « Je vous salue Marie »

  • Pot de l’amitié
  • Choix du thème trimestriel suivant : « La famille ». Date de la prochaine matinée de prière : samedi 1e septembre 2018. 

Blog de la Communauté Notre Dame des Villages :

http://cndp27.canalblog.com/

Facebook :

https://www.facebook.com/Notre-Dame-des-Villages-259190104598234/

ou inscrire « notre dame des villages »

Philippe BERTHE, coordinateur.

06 22 97 16 43

 

         Etablir une priorité : chercher « le royaume de Dieu »

exclusion