Compte-rendu du dernier conseil de paroisse.

Lundi 20 novembre 2017

Rappel par le père Jean-Serge de la définition d’un Conseil de Paroisse :
(voir document en annexe)


Présentation de chacun

Idées et suggestions permettant d’avoir de la matière pour élaborer le projet
paroissial
- Il faudrait rajeunir les cadres
- Un garçon de 21 ans venu à la messe pendant les vacances de la Toussaint, a noté
la messe 1/10 ; messe trop triste ; les chants ne sont pas beaux, les jeunes ne s’y
retrouvent pas
- Problème de l’accueil des jeunes : on ne sait pas comment faire
- La directrice de l’école Sainte-Marie (Cormeilles) constate que très peu des familles
vont à la messe ; or si les parents ne les accompagnent pas, les jeunes n’y vont pas
Souhaiterait plus de visibilité de la paroisse à l’intérieur de l’école : reste à l’écoute de
tout projet qui pourrait toucher petits et leurs parents
Demande qu’une messe puisse avoir lieu le jour de la kermesse de l’école à
Cormeilles, le dimanche 24 juin
- Importance que les familles trouvent toute leur place dans la paroisse (le fait que la
messe des familles ait été positionnée le samedi soir ces dernières années a été mal
vécu par certains)
- lors des baptêmes : il a été demandé aux familles d’attendre à l’extérieur de l’église,
pour ne pas perturber l’office. Ce n’est pas accueillant pour les familles
- Eveil à la foi pendant la messe : essentiel mais difficile, car il faut que les parents
viennent…
- les enfants sont heureux de participer à la veillée de Noël (chantent, participent…) ;
mais 2 messes de Noël à la même heure sur la paroisse = problème pour ceux qui
travaillent, et pb pour “recruter” des enfants à la veillée de Noël de Cormeilles...


> Question liée aux jeunes et aux parents entre 30 et 50 ans


- Pour les jeunes : importance du chant ; leur participation est essentielle
- en vue de la préparation du Synode sur la jeunesse, ce qui est remonté en 1er dans
les questionnaires, c’est l’importance de la musique dans la liturgie
- à Lourdes : la musique est belle et joyeuse > c’est porteur, ça donne envie
- sélection de beaux chants dans les nouveaux carnets de chants du catéchisme > à
mettre en place progressivement sur la paroisse pour renouveler le registre
- il n’est pas facile de “bouger” les paroissiens les plus anciens… n’ont pas envie de
taper dans les mains pendant les célébrations !


> Point important : la pastorale liturgique ; pour des célébrations plus vivantes


- le Saint-Sacrement peut-il être exposé le 1er vendredi du mois, avant le chapelet
(cela se faisait il y a quelques années)
- manque d’un (ou de plusieurs) groupe(s) de prière, le soir ou à des horaires
compatibles avec le travail ou de jeunes enfants
- il faut prier pour les vocations (prêtres et religieuses)
- manque de formation biblique, pour avancer dans la foi
- besoin pour les catéchistes, mais aussi pour tous paroissiens
- il existe des formations à Pont-Audemer, mais pas sur notre paroisse…
- manque de formation pour les “recommençants dans la foi” (type cours Alpha)


> Point important sur la formation


Qu’est-ce qui ne va pas sur notre paroisse ?


- le dynamisme des communautés locales (certaines sont moins vivantes que
d’autres)
- manque de communication et de suivi ; quand des idées sont proposées par une
Communauté locale, pas de réponse…
- ce sont toujours les mêmes qui sont sollicités ; manque de renouveau
- on a du mal à faire “paroisse”
- on manque de temps de prière et d’adoration ensemble : ce qui fait pourtant le fond
de la fraternité d’une paroisse
- sur Epaignes : rassemblements de prière mais peu de monde
- Accueil : manque d’accueil et de convivialité ; besoin d’une porte ouverte quand on
arrive dans la paroisse ; pas d’esprit paroissial. On manque d’activités qui
favoriseraient la cohésion
- les fêtes paroissiales étaient bien réussies, ainsi que les Mardi-gras : la paroisse
entière venait…
- Problème pour faire passer les infos > apprendre à utiliser le site internet paroissial,
la page Facebook…
- il faudrait de temps en temps une Messe des familles à Cormeilles
- il est très difficile de “récupérer” des paroissiens qui sont partis quand les messes
sont devenues moins fréquentes
- manque de repère, quand les messes sont toujours à des endroits et des heures
différents ; 9h30 : c’est trop tôt…
- la presse locale n’a pas informée de l’arrivée du nouveau curé (problème lié au
retard du départ du père Cremonesi…)


Quelles sont les joies ?


- la catéchèse
- les groupes liturgiques en communautés locales
- bon accueil des familles pour les funérailles


Retour sur la démarche synodale : qu’a-t-il été fait sur la Paroisse ?


- le thème était : l’accueil et la convivialité
- Il a été fait une synthèse de ce qui existait : accueil paroissial, funérailles, accueil en
catéchèse…)
- mais pas de réalisation


Autres idées et suggestions


- au catéchisme : essayer d’impliquer davantage les parents pour venir aider
- trouver des activités qui intéresseraient tout le monde
- au moment de la Saint Jean / fête de la musique : grand feu de joie, musique,
jeunes…?


Conclusion / constat : il y a une vraie dynamique à mettre en place


> Souci pour la cohésion au sein de la paroisse
> dynamisation des EAL


> Pastorale des jeunes à mettre en place
> peuvent apporter quelque chose de nouveau
> nos liturgies sont plutôt moroses, pas attractives : il faut donc travailler pour avoir
des liturgies belles et attrayantes


> Compétence théologique
> Donner un minimum de connaissances aux paroissiens

IMG_3212

 

23826308_856389734529034_4757891028288667016_o